Créateur des séries The West Wing et The Newsroom pour la télévision, scénariste de A Few Good Men et The Social Network au cinéma, réalisateur du récent film Netflix The Trial of the Chicago 7... Le New-Yorkais Aaron Sorkin est un poids lourd vraiment à part dans l'industrie audiovisuelle US. Les éditions LettMotif lui consacrent aujourd'hui un o...

Créateur des séries The West Wing et The Newsroom pour la télévision, scénariste de A Few Good Men et The Social Network au cinéma, réalisateur du récent film Netflix The Trial of the Chicago 7... Le New-Yorkais Aaron Sorkin est un poids lourd vraiment à part dans l'industrie audiovisuelle US. Les éditions LettMotif lui consacrent aujourd'hui un ouvrage à la fois biographique et analytique qui s'ouvre sur la fameuse maxime de The Man Who Shot Liberty Valance de John Ford: " Quand la légende dépasse la réalité, on publie la légende." Cette formule aux allures de clé de lecture sied parfaitement à l'oeuvre de ce dialoguiste d'une intelligence et d'une efficacité rares dont les obsessions politiques se teintent volontiers d'idéalisme. Écrit dans un style accrocheur et malin par Mathieu Demaure, journaliste qui a notamment bossé pour le blog séries du journal Le Monde, Trajectoires d'Aaron Sorkin s'avale d'une traite, s'appuyant notamment sur une connaissance infaillible d'une oeuvre pourtant très dense pour mieux en extraire la substantifique moelle. Attrait pour les personnages obnubilés par le travail, célébration de la force vitale du collectif, aversion profonde pour Internet, amour immodéré des mots... Sorkin, grand héritier des comédies hollywoodiennes des années 40 et 50, affiche un style volubile et hyper référencé identifiable entre mille, jouant des répétitions et des boucles. Figure interrogée jusque dans sa dépendance au crack et son rapport ambivalent aux femmes et aux minorités, il est ici également présenté en démiurge créatif à l'hégémonie parfois étouffante pour ses collaborateurs. Un passionnant portrait fragmenté qui ne cède jamais à la facilité.