Une première semaine compliquée, beaucoup de montagne mais seulement trois arrivées au sommet. Un Arras-Roubaix avec quinze secteurs pavés et un seul chrono de 30 kilomètres, pour punch...

Une première semaine compliquée, beaucoup de montagne mais seulement trois arrivées au sommet. Un Arras-Roubaix avec quinze secteurs pavés et un seul chrono de 30 kilomètres, pour puncheurs, sur les toboggans du Pays basque... Le Tour de France 2018 s'annonce piégeux. D'autant que pour renforcer la sécurité des coureurs et dynamiser la course, les équipes ne compteront plus au départ neuf mais seulement huit éléments. Bardet, Dumoulin, Porte, Urán, Nibali? Qui est en mesure d'arrêter l'épouvantail Chris Froome? Soupçonné de dopage, le tenant du titre rêve de rejoindre Hinault, Anquetil, Merckx et Indurain au rang des quintuples vainqueurs de la Grande Boucle, mais sera-t-il seulement au départ? Emmenés par Quintana, Valverde et Landa, les Movistar sont bien décidés à frapper un grand coup et à secouer les Sky. C'est parti pour trois semaines de sprints, de chutes, de fringales, de soupçons et de grand spectacle.