"Pursuit of Happiness"

Quinze musiciens, dont deux flûtistes, quatre saxophonistes et clarinettistes, chacun jouant de deux ou trois instruments, deux trombonistes, deux euphoniste...

Quinze musiciens, dont deux flûtistes, quatre saxophonistes et clarinettistes, chacun jouant de deux ou trois instruments, deux trombonistes, deux euphonistes, deux trompettistes doublant au bugle et un cornettiste aux vocalises folles (le trublion Médéric Collignon sur deux titres), The Poursuit of Happiness en impose au niveau sonore, même si l'ensemble est parfaitement dosé par son leader et compositeur, le pianiste Thierry Maillard. Si le disque s'écoute avec plaisir, il n'est pas exempt de critique, dont la principale porte sur la banalité mélodique (inhérente au genre?) de cette suite, heureusement contrebalancée par les interventions généreuses des solistes, l'impulsion qu'injecte la section rythmique et la qualité des arrangements.