S'il emprunte son titre à un film de Fritz Lang, c'est surtout Rear Window, le classique de Hitchcock, qu'évoque The Woman in the Window, thriller claustrophob...

S'il emprunte son titre à un film de Fritz Lang, c'est surtout Rear Window, le classique de Hitchcock, qu'évoque The Woman in the Window, thriller claustrophobe que signe Joe Wright. Cloîtrée dans sa maison, Anna Fox (Amy Adams), une psychologue agoraphobe, passe le plus clair de son temps à épier ses nouveaux voisins. Jusqu'au jour où elle assiste à un meurtre... Réalité ou produit de sa confusion? La suite balade le spectateur au gré de sa trame de huis clos paranoïaque qui, s'il s'égare quelque peu dans son final gothique, n'en vaut pas moins aussi bien par l'élégance référencée de sa mise en scène que par la composition sur le fil de l'impeccable Amy Adams, emmenant un casting de haut vol.