En attendant la sortie en salles de The Shoplifters, drame familial lui ayant valu la Palme d'or à Cannes, on peut avantageusement se reporter sur The Third Murder, a...

En attendant la sortie en salles de The Shoplifters, drame familial lui ayant valu la Palme d'or à Cannes, on peut avantageusement se reporter sur The Third Murder, avant-dernier film en date du prolifique Hirokazu Kore-eda. Le réalisateur nippon s'y essaie au thriller philosophique, sur les pas d'un avocat réputé acceptant d'assurer la défense d'un meurtrier récidiviste, affaire se présentant d'autant plus mal que le suspect a déjà avoué l'homicide. L'occasion, pour Kore-eda, de questionner en finesse les notions de vérité et de justice, et de soulever au passage des enjeux éthiques comme moraux, tout en distillant le suspense avec maestria au gré d'une mise en scène en forme de jeu d'ombres et de miroirs. Sobrement magistral. Pas de bonus.