Réalisé en 1982 par John Carpenter, The Thing reste l'un de ses meilleurs films, doublé d'un classique du cinéma fantastique. Le réalisateur de Escape from New York s'y emparait de la nouvelle Who Goes There? de John W. Campbell, déjà portée à l'écran 30 ans plus tôt par Howard Hawks et Christian Niby (version qu'il avait découverte à l'âge de... cinq ans). Il en si...

Réalisé en 1982 par John Carpenter, The Thing reste l'un de ses meilleurs films, doublé d'un classique du cinéma fantastique. Le réalisateur de Escape from New York s'y emparait de la nouvelle Who Goes There? de John W. Campbell, déjà portée à l'écran 30 ans plus tôt par Howard Hawks et Christian Niby (version qu'il avait découverte à l'âge de... cinq ans). Il en situe l'action en 1982, sur une base américaine de l'Antarctique, où vient se réfugier un chien loup traqué par un hélicoptère. Un animal dont il apparaît bientôt qu'il s'agit d'une créature extraterrestre restée congelée pendant des dizaines de milliers d'années et qui, ramenée à la vie, a le don d'imiter et reproduire les cellules de ses proies, dont elle adopte la forme. Il n'en faut guère plus pour que, aiguisées par la peur de la contagion, la suspicion et la paranoïa se répandent parmi la petite communauté emmenée par MacReady (Kurt Russell, parfait), la créature poursuivant aussi voracement que consciencieusement son oeuvre destructrice. Inscrit dès sa scène d'ouverture dans une atmosphère de fin du monde, The Thing est habité par un sentiment d'inéluctabilité, film apocalyptique travaillé par l'idée que le mal est en nous. Si Carpenter se montre, pour le coup, particulièrement inspiré, les effets spéciaux, épatants, continuent à produire leur petit effet, tandis que la musique d'Ennio Morricone ajoute à la noirceur de l'ensemble. " Je trouve génial que John ait persisté à faire le film qu'il voulait faire", observe Kurt Russell dans Terror Takes Shape, le généreux documentaire tourné en 1998 par Michael Matessino, proposé en bonus de ce combo 4K Ultra HD + Blu-ray. Quarante ans plus tard, le film, désormais culte, n'a pas fini d'impressionner...