Passé par Sundance et multi-primé à Deauville en 2020, The Nest aurait dû connaître une sortie en salles l'an dernier. Une certaine pandémie, bien sûr, en a décidé autrement... Si l'expérience de salon se prête moins à cet excellent film d'atmosphère, la séance d...

Passé par Sundance et multi-primé à Deauville en 2020, The Nest aurait dû connaître une sortie en salles l'an dernier. Une certaine pandémie, bien sûr, en a décidé autrement... Si l'expérience de salon se prête moins à cet excellent film d'atmosphère, la séance de rattrapage qu'autorise aujourd'hui sa sortie en Blu-ray n'en est pas moins incontournable. Remarqué dès 2011 avec l'envoûtant drame psychologique Martha Marcy May Marlene puis, deux ans plus tard, avec la déchirante série Southcliffe, le réalisateur canadien Sean Durkin confirme en effet son implacable maîtrise formelle dans ce drame feutré au malaise insidieux situant son action dans les années 80, et où un entrepreneur à l'ambition dévorante (Jude Law) traverse l'Atlantique avec femme (Carrie Coon) et enfants pour s'installer dans un manoir anglais isolé. Fort d'une mise en scène à l'élégance glacée, quasiment polanskienne, Durkin observe patiemment le vernis des apparences se craqueler, les membres déboussolés de cette famille à la dérive devenant peu à peu étrangers l'un à l'autre. Une étude de moeurs à l'âpreté grinçante et à l'horreur larvée qui vous emprisonne peu à peu dans sa toile pour ne plus vous lâcher. Pas de supplément Blu-ray.