Beaucoup de séries télé périclitent avec les années. D'autres, plus rares, se bonifient au fil du temps. C'est le cas de The Good Place, création que l'on doit il...

Beaucoup de séries télé périclitent avec les années. D'autres, plus rares, se bonifient au fil du temps. C'est le cas de The Good Place, création que l'on doit il est vrai à l'inimitable Michael Schur, maître d'oeuvre des sept saisons à se fendre les côtes de rire de Parks and Recreation, un sommet absolu de délire humoristique à connotation politique. Retour sur Terre pour les protagonistes de cette comédie fantastique hypercolorée qui catapultait une égoïste accidentée dans un au-delà hautement dysfonctionnel. Quelque part entre Pushing Daisies, Lost, L'Île fantastique, The Truman Show et le Huis clos de Sartre, une véritable leçon de philo amorale bourrée d'idées farfelues et de twists malins.