Qui pour s'étonner de voir Fatih Akin, cinéaste peu enclin à la finesse et à la suggestion, s'emparer du destin de Fritz Honka, tueur en série difforme, alcool...

Qui pour s'étonner de voir Fatih Akin, cinéaste peu enclin à la finesse et à la suggestion, s'emparer du destin de Fritz Honka, tueur en série difforme, alcoolique et bourré de complexes ayant sauvagement massacré plusieurs prostituées à Hambourg au début des années 70? Sans surprise, le réalisateur de Gegen die Wand et In the Fade aborde cette matière nauséabonde de la manière la plus frontale qui soit, signant un drame d'époque quasiment horrifique, et en tout cas terriblement grimaçant, qui ne nous épargne rien des infâmes dégueulasseries de ce monstre déviant. Un film porcin et fier de l'être, tout en grognements humides et en sons amplifiés, constamment en quête d'un malaise assez grossier.