L'émotion est immense face à ce grand film inspiré à David Lynch par la vie de Joseph Merrick. Affligé d'une maladie lui causant des déformations physiques aussi pénibles que spectaculaires...

L'émotion est immense face à ce grand film inspiré à David Lynch par la vie de Joseph Merrick. Affligé d'une maladie lui causant des déformations physiques aussi pénibles que spectaculaires, ce Britannique né en 1862 devint un phénomène de foire à l'époque victorienne, particulièrement fascinée par les "monstres". Dans la peau de celui qu'on avait surnommé Elephant Man, John Hurt signe une interprétation bouleversante. Anthony Hopkins campe le docteur Frederick Treves, le médecin qui prit Merrick en charge. Dans un noir et blanc sublime, Lynch oublie ses pulsions expérimentales pour signer un film admirable autant que douloureux, une oeuvre d'une humanité profonde qui résonne en nous bien après le générique final. On notera que c'est l'humoriste Mel Brooks qui produisit The Elephant Man et choisit le réalisateur d' Eraserhead pour le diriger.