Touche-à-tout à l'enthousiasme contagieux atteint de troubles psychiatriques sévères, le Britannique Louis Wain (1860-1939) est resté célèbre pour ses dessins surréa...

Touche-à-tout à l'enthousiasme contagieux atteint de troubles psychiatriques sévères, le Britannique Louis Wain (1860-1939) est resté célèbre pour ses dessins surréalistes de chats anthropomorphisés aux grands yeux. Le Londonien Will Sharpe lui consacre aujourd'hui un biopic à l'excentricité appuyée. Directement branché sur le flux chaotique de l'esprit toujours en ébullition de Wain, le film apparaît souvent bavard et artificiel, impression renforcée par la voix off très littéraire prise en charge par Olivia Colman. Ne trouvant que trop sporadiquement l'émotion, l'ensemble rappelle, dans son abattage frénétique, le récent David Copperfield d'Armando Iannucci: attachant dans ses meilleurs moments, éreintant dans ses pires.