Le relatif échec commercial et l'étrillage critique dont a fait l'objet The Dark Tower pourraient tuer dans l'oeuf tous les plans de suites cinématographiques...

Le relatif échec commercial et l'étrillage critique dont a fait l'objet The Dark Tower pourraient tuer dans l'oeuf tous les plans de suites cinématographiques mais pas celui d'un reboot télé qui devrait logiquement atterrir chez Amazon. Rejouant l'éternel combat du Bien contre le Mal, cette adaptation considérablement allégée de Stephen King ne méritait à vrai dire sans doute pas pareille volée de bois vert. Mis en scène sans éclat par le Danois Nikolaj Arcel ( A Royal Affair), le film, certes naïf, maladroit, parfois ridiculement solennel, n'offre ni plus ni moins qu'un honnête placebo à destination d'un public jeune ado ayant grandi avec Harry Potter. Édition Blu-ray gavée de suppléments.