Avec son air de ne pas y toucher -ses amis le surnomment le "Canard" en raison de son imperméabilité au monde-, Vincen Beeckman est souvent mécompris. À son sujet, on a vite fait de pointer une dimension "strip-tease", du nom de la célèbre émission aux contours corrosifs. La photographie qui vous déshabille? Loin de là, ce Bruxellois déploie un travail sur le fil, à la fois complexe -protocoles, stratégies...- et évident; empathique et e...