"Don't Get Lost"

DISTRIBUÉ PAR A RECORDS.

8

Pendant que les Dandy Warhols se la coulent douce, la vraie "star" du rockumentaire Dig!, Anton Newcombe, agite toujours le destin chaotique de son Brian Jonestown Massacre et tient plutôt la forme à en juger par ce Don't Get Lost. Impeccable disque psychédélique, sombre et souvent kraut (avec des montées d'acide, un intermède jazzy, un trip western dubstep), entièrement enregistré et produit par le maître l'an dernier dans son studio berlinois. Sa pote canadienne Tess Parks, un membre de Serena Maneesh (les Sonic Youth norvégiens), un collaborateur des Pogues et de New Young Pony Club, mais aussi Tim Burgess des Charlatans prêtent ici main forte à un Anton plus que jamais retrouvé. Un fameux Massacre.

J.B.