On le rencontre dans un snack de gare aussi chaud qu'un frigo. Pas froid le Tété? " Je suis né au Sénégal mais je n'y suis resté que 2 ans, ensuite j'ai vécu toute ma vie en France, donc le froid, je connais." Grand, fumeur et sympathique, emmitouflé dans une parka polaire, son nom signifie "le guide" en wolof, la belle langue africaine dans laquelle il ne chante pas. D'emblée, s'installe l'impression que voilà un trentenaire confortable dans son "moi voyageur". " Ma mère est martiniquaise, mon père est sénégalais, élevé par une maman antillaise dont la mère était anglophone, c'est une grande tradition dans ma...