Du récent retour de la réalité virtuelle au passage de la 2D vers la 3D, le jeu vidéo réinvente régulièrement sa grammaire, comme nul autre médium. Cette mutation perpétuelle se double d'une diversité créative réjouissante. Mais elle peine parfois à maturer. Au milieu des années 90, le CD-ROM squattait ainsi, pour la première fois, une génération de PC dits "multimédia" et une vague de consoles maladroites (Mega-CD, CD-i, Amiga CD, 3DO...). Le jeu vidéo découvrait alors les vertigineuses capacités de stockage des disques optiques. De quoi épater la galerie en enfantant une série de jeux en full ...