DOCUMENTAIRE D'ANNE POIRET.
...

DOCUMENTAIRE D'ANNE POIRET. 7 "Je ne peux pas vouloir la paix plus que les protagonistes", déclarait Kofi Annan avant de démissionner de son poste de médiateur international dans le cadre du conflit civil syrien. Ce que fit d'ailleurs également son successeur, le diplomate Lakhdar Brahimi. La Syrie. Selon l'OMS: le pays le plus dangereux pour le personnel soignant. Cent trente-cinq attaques contre des centres médicaux en un an. Et d'ores et déjà une tache indélébile dans l'histoire de l'ONU. Souvent considéré comme un optimiste chronique, Staffan de Mistura a repris le flambeau et coince depuis près de trois ans maintenant sur l'écueil syrien. L'envoyé spécial des Nations unies a accepté de se laisser suivre sur des périodes de quelques jours. Lorsque la dernière tentative russo-américaine se disloque. Comme au plus fort du siège d'Alep, symbole de l'impasse. Plongée en apnée dans les coulisses de la diplomatie, le docu passionnant d'Anne Poiret ouvre une soirée spéciale que prolongeront notamment l'immersion 12 Jours et 12 Nuits à Damas ainsi qu'une enquête sur les armes invisibles d'el-Assad: l'enlèvement, la torture et le meurtre (Disparus, la guerre invisible de Syrie). J.B.