Dans l'un des mini-films qui accompagnent la sortie de Compass, une photo montre Jamie Lidell au côté du grand Quincy Jones. "C'était au festival de Montreux. Il fêtait son anniversaire. Donc il était un peu... comment dire... disons qu'il était de très bonne humeur! Quand je suis passé près de lui, il m'a agrippé et a commencé à me parler de plein de trucs. Il était absolument charmant, très chaleureux, mais la situation avait quand même quelque chose de légèrement embarrassant. " Mais pas moins symbolique: le monument du jazz, producteur légendaire de Michael Jackson, qui adoube le soulman blanc. Quelque part, l'Anglais venait ainsi d'achever définitivement sa mue. Il pouvait passer à autre chose. A moins qu'il n'ait juste trouvé le moyen d'être lui-même. C'est ce que raconte Compass.
...