"Illegal Moves"

Ensemble new-yorkais instrumental et politisé, Sunwatchers a piqué son nom à une chanson d'Albert Ayler, musicien incompris et saxophoniste incande...

Ensemble new-yorkais instrumental et politisé, Sunwatchers a piqué son nom à une chanson d'Albert Ayler, musicien incompris et saxophoniste incandescent, et aime accompagner ses disques de petits manifestes. Mélange de free et d'éthio-jazz, de rock expérimental et psychédélique, de noise, de prog et de blues du désert, sa musique est en tout cas abrasive. En sept morceaux chaotiques et cramés, dont une relecture du Ptah, The El Daoud d'Alice Coltrane, Illegal Moves va vous brûler les oreilles et vous retourner la tête avec un rock sans frontière, tendu, fiévreux. Un rock libre dans ses guitares et dans sa tête traversé par un saxo fou... L'heure est venue de plonger dans l'illégalité.