"Singles: The Definitive 45s Collection (1952-1991)"

Strut148 CD LC07306 (Aces Records)
...

Strut148 CD LC07306 (Aces Records) 8 Quelle étrange trajectoire que celle de Sun Ra si l'on doit en juger par cette compilation qui réunit dans un triple album la totalité des singles que ne cessera de produire jusqu'à sa mort, en 1993, le pianiste et pionnier du synthétiseur, génial chef d'orchestre, poète et gourou interstellaire d'une communauté de musiciens afro-américains qui continuent toujours de célébrer sa musique sous l'égide de son bras droit, l'altiste Marshall Allen (93 ans). Des poèmes récités par le maître, en passant par le doo-wop, le swing, les negro spirituals et le r'n'b qu'accompagne l'Arkestra lorsqu'ils ne sont pas a capella, de l'orchestre swing (Sun Ra fut, un temps, l'arrangeur du Big Band de Fletcher Henderson) au free en passant par le bop et le hard bop, il n'y a rien que le Ra (né Herman "Sonny" Blount en 1914) n'aura exploré au cours d'une carrière qui ne prendra sa forme la plus attractive qu'au début des années 60. L'Arkestra (qui portera au fil du temps le nom d'Infinty Astro Arkestra, Outer Space Arkestra, Astro-Solar Infinity Orchestra ou Astro Intergalactic Infinity Orchestra) deviendra le plus inclassable des big bands et le seul, sur le long terme, à mélanger acoustique et électronique dans une synthèse -musicale et visuelle- aussi géniale que haute en couleur. PH.E.