Malgré une croissance des ventes de 8,2 % et quelques bons jeux comme Astro Bot Rescue Mission ou Tetris VR, la réalité virtuelle n'a pas séduit les foules en 2018. Valve reste toutefois convaincu de son potentiel puisqu'il lâchera l'Index, ce 31 juillet sous nos tropiques. Détectant les mouvements des mains, ce casque avance surtout un meilleur taux de rafraîchissement de son image (144 contre 90 Hz), pour des mouvements plus fluides. L'accessoire épaulé de deux manettes élargit aussi son champ de vision à 130 degrés, contre 110 degrés pour le Vive Pro (que Valve sortait il y a trois ans avec HTC). Augmentant également la taille de la pièce dans laquelle il peut opérer, l'Index évolue, sans révolution face à son prédécesseur. Son tarif de 900 euros ne s'accompagne étonnamment pas de jeu mettant en avant sa puissance de feu. Une naissance délicate donc, face au PSVR de Sony qui casse les prix et à Oculus (Facebook) qui vient d'annoncer deux nouveaux modèles, moins puissants mais deux fois moins chers.