En trois ans à peine, l'apprentissage profond a élevé l'intelligence artificielle des ténèbres à l'âge du feu. Ce "deep learning" permet ainsi à des algorithmes d'acquérir une certaine autonomie de raisonnement. ...

En trois ans à peine, l'apprentissage profond a élevé l'intelligence artificielle des ténèbres à l'âge du feu. Ce "deep learning" permet ainsi à des algorithmes d'acquérir une certaine autonomie de raisonnement. Lire sur les lèvres d'une personne sans le son, mettre un nom sur un visage de Facebook, composer comme Chopin...: les champs d'application explosent. Développé par l'université de Kyoto, le Deep Image Reconstruction emprunte ce tour de passe-passe pour dessiner des images à partir de nos pensées. Les premiers résultats laissent bouche bée. Pour mettre leur procédé à l'épreuve, les chercheurs japonais ont ainsi brandi des photos de phénomènes naturels, de lettres de l'alphabet et de formes géométriques abstraites à des sujets scannés par IRM. Loin d'être parfaites, les images interprétées par la machine depuis leur cerveau épatent néanmoins. De l'album photos de ses rêves à des dialogues avec des personnes paralysées, les débouchés potentiels sont, eux, vertigineux. Gare toutefois à l'effet Black Mirror...