"About the Light"

L'an dernier, les rééditions des albums de The Beta Band rappelèrent, s'il le fallait encore, le statut qu'avait acquis le groupe écossais au fil du temps: en gros, celui d'une formation à la reconnaissance critique souvent inversément proportionnelle à son succès public. Ou pour l'écrire encore plus simplement, celui d'un groupe "culte"...

La belle affaire? Quelque part, Steve Mason aurait pu s'en contenter. Depuis que l'ex-leader du BB, splitté en 2004, a entamé une carrière en solo, il n'a pourtant cessé de donner l'impression de vouloir s'émanciper de cet héritage. Ou plutôt de le prolonger à sa propre manière: en ouvrant le jeu et en baissant les défenses. C'est plus que jamais le cas sur About the Light, son quatrième essai perso. Ici, le folktronica psychédélique a définitivement laissé place à une pop lumineuse et décomplexée. Le genre de bravade que ne se serait certainement jamais permise son ancien band. En fait, tout se passe comme si Mason avait voulu prendre sa revanche, retenant la leçon des batailles internes passées, où il se perdait à chercher la petite bête, pour privilégier aujourd'hui une écriture moins crispée, marquée par une plus grande bienveillance. Sa voix même a bien conservé son voile typique. Mais désormais, elle peut se faire aussi plus transparente et directe ( Rocket, No Clue). À la fois sincère et piquant ( America Is Your Boyfriend), About the Light achève de convaincre en s'appuyant sur des cuivres ( Spanish Brigade) et des choeurs gospel euphoriques. Qui aurait cru qu'en déposant les armes, Mason allait remporter l'une de ses plus belles batailles?...

Distribué par Domino.

7