Le 18 juin 2018, Donald Trump annonçait sa volonté de créer une sixième branche des forces armées des États-Unis, la Space Force, destinée à la conduite d'opérations militaires dans l'espace. Effective depuis le 20 décembre 2019, elle inspire aujourd'hui à Steve Carell et Greg Daniels l'idée d'une série comique pour N...

Le 18 juin 2018, Donald Trump annonçait sa volonté de créer une sixième branche des forces armées des États-Unis, la Space Force, destinée à la conduite d'opérations militaires dans l'espace. Effective depuis le 20 décembre 2019, elle inspire aujourd'hui à Steve Carell et Greg Daniels l'idée d'une série comique pour Netflix où la poursuite de la conquête de l'espace est revue et corrigée façon L'Étoffe des zéros. Le concept de tourner en ridicule l'idiocratie présidant au destin de la souveraine nation américaine a bien sûr quelque chose de réjouissant en soi, mais le problème n'est pas là. C'est dans sa mécanique de comédie même que cette satire militaire douce-amère apparaît étonnamment grippée. Entre gags qui tombent à plat, situations mal définies et accès soudains de mélancolie qui cherchent maladroitement une certaine densité dramatique, la sauce ne prend pas. Bien trop amidonnée pour convaincre, cette première saison se décoince néanmoins peu à peu au fil des épisodes, et certains de ses délires les plus absurdes finissent malgré tout par faire mouche. De quoi laisser augurer du meilleur pour la suite? Encore faudrait-il que la série soit prolongée après cette première salve majoritairement molasse, qui oublie ou délaisse étrangement certains de ses arcs narratifs et autres personnages secondaires en chemin. On était objectivement en droit d'attendre quelque chose d'autrement plus enlevé de la part du tandem responsable de The Office version US...