Benoit Belgarde (Sami Bouajila), qui tente de soigner ses cicatrices d'orphelin en étant un papa poule et un flic soucieux de la dignité des victimes, doit élucider le meurtre d'un couple et de leur bébé de neuf mois. Madel...

Benoit Belgarde (Sami Bouajila), qui tente de soigner ses cicatrices d'orphelin en étant un papa poule et un flic soucieux de la dignité des victimes, doit élucider le meurtre d'un couple et de leur bébé de neuf mois. Madeleine, huit ans, a réchappé du massacre. Marie Kempf (Marie Gillain), pédopsychiatre non conventionnelle, accepte de l'aider à percer son silence, en échange de la réouverture de l'enquête sur le décès de sa fille, suicidée trois ans plus tôt. Souviens-toi se défait des lourdeurs qui plombent d'ordinaire les fictions policières françaises pour proposer un récit d'enquête où s'entrechoquent le mensonge, la pression du chiffre sur les milieux de police et de la petite enfance, la complexité psychologique de personnages dont les destins se répondent. Le tout lié par une mise en scène un peu flatteuse mais rythmée, et des acteurs tout en justesse, parmi lesquels les seconds rôles remarquablement endossés par les Belges Gilles Vandeweerd et Lygie Duvivier.