Moins polémique que Google, Apple et Facebook, Amazon ne vise pas moins une domination mondiale de plusieurs industries. Streaming musical (Music Unlimited), vidéo à la demande (Prime Video), livres électroniques, commerce physique, cloud, e-commerce, maiso...

Moins polémique que Google, Apple et Facebook, Amazon ne vise pas moins une domination mondiale de plusieurs industries. Streaming musical (Music Unlimited), vidéo à la demande (Prime Video), livres électroniques, commerce physique, cloud, e-commerce, maison connectée... Sa récente et spectaculaire présentation de onze nouveaux terminaux compatibles avec Alexa participe à l'effort de guerre. " Alexa, réchauffe-moi un bol de soupe." Via son assistant vocal intelligent, on peut désormais activer le nouveau micro-ondes AmazonBasics (sans préciser les minutes) ou le chrono d'une horloge murale baptisée Echo Wall Clock. Caméra de sécurité, prise de courant, dongle automobile... L'entreprise de Jeff Bezos vend cette nouvelle gamme de terminaux à très bas prix (moins de 50 euros en moyenne) pour booster l'adoption de ses services. Et probablement consigner les habitudes de vie et de consommation des 20 millions de foyers américains qui ont adopté Alexa aux USA. De Prime, son service de livraison en un jour (100 millions d'inscrits dans le monde) au rachat de la chaîne de magasins Whole Foods, le rêve ultime est à portée de voix pour Amazon. Soit une vie de consommateur où il est difficile de se passer de ses services. Exactement comme de Google lors d'une recherche Web.