" Un régime autoritaire à l'école ne saurait être formateur de citoyens démocrates", comme le tambourinait déjà au début du XXe siècle Célestin Freinet. Depuis 1998, en province de Liège, l'équipe de l'athénée Léonie...

" Un régime autoritaire à l'école ne saurait être formateur de citoyens démocrates", comme le tambourinait déjà au début du XXe siècle Célestin Freinet. Depuis 1998, en province de Liège, l'équipe de l'athénée Léonie de Waha, animée par une inoxydable conviction, a pris le pli d'appliquer les méthodes de pédagogie active prônées par le pédagogue français. Durant dix mois, Patrick Séverin s'est fondu au coeur de l'établissement, là où se nouent les relations entre tous les protagonistes de l'éveil à cette impulsion citoyenne et responsable qu'est l'éducation. Loin des effets corrosifs du système de cotation traditionnel, cette envie relativement saine de vouloir décloisonner la face de l'enseignement traditionnel en observant, dans un esprit de bienveillance, l'apprentissage et l'évolution des compétences, nous donnerait presque envie de retourner user les bancs de l'école. Une immersion riche d'enseignements, assortie d'une réelle impression de plaisir partagé, que même la bêtise des hommes n'altérera pas. Franchement exaltant.