Simon Laperrière a une passion qui devrait être honteuse. Cette passion, ce n'est pas celle dont il a tiré plusieurs livres, co-signés avec le grand encyclopédiste du "bad taste" qu'est Antonio Dominguez Leiva, relatifs à la nanarophilie ou aux snuff movies -livres publiés chez l'inénarrable é...