Rares sont les jeux rétro qui, comme Scoot Kaboom, donnent l'impression d'avoir été exhumés d'un CD-Rom de démos de 1995. Avec ses c...

Rares sont les jeux rétro qui, comme Scoot Kaboom, donnent l'impression d'avoir été exhumés d'un CD-Rom de démos de 1995. Avec ses couleurs criardes et son crocodile échappé d'une boîte de céréales, ce die & retry se fout royalement de la hype du pixel art. Mieux, ses parcours d'obstacles sadiques alignent des variations jubilatoires autour de trampolines, scies circulaires, pics rétractables et autres téléportations. Peu importe que Super Meat Boy est déjà passé par là car ses courses folles au timing imparable et son formidable effet de dézoom visuel hypnotisent.