Huisu, un larbin d'une famille mafieuse, affronte sa crise de la quarantaine au coeur d'une guerre de succession à Busan, deuxième ville...

Huisu, un larbin d'une famille mafieuse, affronte sa crise de la quarantaine au coeur d'une guerre de succession à Busan, deuxième ville sud-coréenne et premier port du pays. Cette porte d'entrée aux trafics sert de terrain de jeu à Kim Un-su pour son quatrième roman traduit en français, le tout premier chez Matin calme. Chez l'auteur de 48 ans, la violence est lyrique. On se saigne au couteau à sashimi. On s'arsouille au soju, l'alcool local. On s'enfume effrontément à travers ce conflit de générations assez classique, à l'humour dévastateur et d'une profonde mélancolie.