Si les rues grouillent de jeunes gens à la mèche rebelle et à la silhouette androgyne engoncée dans un pantalon à la coupe cigarette surmonté d'une veste en cuir étriquée, c'est en grande partie à Hedi Slimane qu'on le doit. A la tête de Dior Homme de 2001 à 2007, le designer français d'origine tunisienne a révolutionné le vestiaire masculin en dégoupillant une esthétique dandy rock qui allait comme un gant à cette nouvelle génération d'artistes qui redécouvraient au même moment les pulsations organiques des guitares et des batteries. Si Slimane a su capter et synthétiser cette fièvre électrique, c'est d'abord parce qu'il en est un acteur à travers son autre passion: la photo. De Pete Doherty, auquel il consacrera d'ailleurs un livre, à Johnny Rotten, Courtney Love ou, tout récemment, The Drums, il arpente la scène rock dans tous les sens. Et en ramè...