"Nightmare Vacation"

Avant même que ne sorte ce premier véritable album, on a eu le temps de la voir venir. Dès ses premiers singles ( Smack a Bitch) et autres mixtapes, Ri...

Avant même que ne sorte ce premier véritable album, on a eu le temps de la voir venir. Dès ses premiers singles ( Smack a Bitch) et autres mixtapes, Rico Nasty s'est en effet posée en rappeuse furieuse, le verbe cru et agité, l'attitude drôle et frondeuse. Avec Nightmare Vacation, la jeune femme, née Maria-Cecilia Simone Kelly, confirme cet état d'esprit, ne tenant jamais longtemps en place. En seize morceaux (pour autant de producteurs différents), la rappeuse du Maryland tire dans tous les sens, à la fois punk ( Let It Out), rap (l'irrésistible Pussy Poppin), pop ( iPhone, Don't Like Me, avec Gucci Mane et Don Toliver). Quitte à parfois s'éparpiller, certes, mais sans jamais laisser à l'auditeur le temps de s'ennuyer.