"Kicks"

Un album de reprises, le troisième, signé RL Jones? Pas de quoi affoler le merlan: peut-être un peu plus le Flamand vu que l'Américaine a toujours été bien plus popul...

Un album de reprises, le troisième, signé RL Jones? Pas de quoi affoler le merlan: peut-être un peu plus le Flamand vu que l'Américaine a toujours été bien plus populaire en Flandre qu'en bonne francophonie. Peu importe, cet album est somptueux. Dans le registre déjà connu de la chanteuse, improbable mix de hobo-cabaret-folk vaguement imbibé de rock. Mais au-delà de reprises sonnant comme du Andrews Sisters ( Nagasaki) ou du classique larmoyant ( The End of the World), Jones impressionne par toute la soul -au sens premier- de sa musique. Que ce soit dans la bouleversante relecture d'un ancien Elton John ( My Father's Gun), d'un titre de Steve Miller Band ( Quicksilver Girl) et même du Houston autrefois popularisé par... Dean Martin. Tom Waits, logiquement, va adorer.