Petit plaisir "grindhouse" gonflé aux beats électroniques, le premier long métrage de la Française Coralie Fargeat s'avance en animal de foire gavé jusqu'à la g...

Petit plaisir "grindhouse" gonflé aux beats électroniques, le premier long métrage de la Française Coralie Fargeat s'avance en animal de foire gavé jusqu'à la gueule de références pop. Le pitch? Des hommes d'affaires friqués réunis pour leur partie de chasse annuelle au milieu de nulle part violent puis laissent pour morte la jeune maîtresse de l'un d'entre eux; laquelle n'a pourtant pas dit son dernier mot... Adepte du gros plan crade et viscéral sous un cagnard infernal, Fargeat aligne les irréprochables scènes d'action à l'humour vengeur aussi bête que méchant dans un grand huit cinématographique dont les plus énormes clichés sont aussi les plus saillantes qualités. Pas de supplément DVD.