Trois tubes sont de retour sur nos scènes. L'École des ventriloques où l'univers de Jodorowsky est mis en scène par Jean-Michel d'Hoop avec des marionnettes adultes et crasseuses à la Otto Dix. In...

Trois tubes sont de retour sur nos scènes. L'École des ventriloques où l'univers de Jodorowsky est mis en scène par Jean-Michel d'Hoop avec des marionnettes adultes et crasseuses à la Otto Dix. Inoubliable. Tout comme La Vecchia Vacca, impressionnant 1er opus de Salvatore Calcagno. Du diamant noir autour d'un fils "étouffé" par trois femmes maternelles dans une ambiance entre Fellini et Emma Dante. Autre diamant: Rouge décanté, de Jeroen Brouwers, portrait d'une mère courage et récit autobiographique d'une enfance en captivité dans un camp des Indes néerlandaises sous occupation japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. La mise en scène calme et profonde de Guy Cassiers démultiplie par la vidéo le jeu de l'excellent comédien Dirk Roofthooft. À voir ou revoir.