Un vaste bloc de logements sociaux dans la banlieue de Gand. Une démolition proche qui vide les appartements et fragilise encore plus une populati...

Un vaste bloc de logements sociaux dans la banlieue de Gand. Une démolition proche qui vide les appartements et fragilise encore plus une population pauvre, inquiète ou résignée. Tel est le cadre architectural et humain d'un documentaire admirable, signé Christina Vandekerkhove. Laquelle filme Rabottorens en Woningent et ses habitants avec une rare justesse, un sens aigu de la forme, aussi. Le film nous parle de dénuement, d'abandon, de solitude, de désespoir (certains se suicident en sautant du toit de l'immeuble) mais également d'amour, de bonté, de partage. En marge de tout misérabilisme comme de tout slogan réducteur, une oeuvre qui touche autant qu'elle interpelle!