Depuis maintenant une année, il est beaucoup question du rachat du géant EMI Music par Universal Music Group, premier mondial avec plus d'un tiers du marché planétaire. La somme annoncée, 1,48 milliard d'euros, est faramineuse, le catalogue visé, également, comportant des artistes majeurs du rock anglais tels que Coldplay, Pink Floyd et bien évidemment les Beatles. Sans oublier Blur, dont le membre le moins médiatisé, le batteur Dave Rowntree, vient de relancer publiquement une bataille contre cette fusion dont les issues industrielles -notamment la revente de certains labels pour correspondre aux ...