La Priscilla du titre n'est pas un être humain mais le bus à bord duquel un petit groupe d'artistes se rend à Alice Springs pour y présenter son spectacle. Deux d'entre eux sont travestis, le trois...

La Priscilla du titre n'est pas un être humain mais le bus à bord duquel un petit groupe d'artistes se rend à Alice Springs pour y présenter son spectacle. Deux d'entre eux sont travestis, le troisième est transsexuel. Et la route passant par le désert australien va les mener dans des coins de pays où des personnages aussi flamboyants ne sont jamais passés avant eux (elles?)... Le film de Stephan Elliott transporte en Australie profonde un singulier équipage, pour une expérience défiant vaillamment l'homophobie mais creusant aussi une vérité humaine aux multiples facettes. Terence Stamp, autrefois jeune "visiteur" du sulfureux Théorème de Pasolini, est magnifique et fort bien entouré de Guy Pearce (L.A. Confidential, Memento) et HugoWeaving (Matrix, Le Seigneur des Anneaux). À voir ou à revoir entre rire et larmes. Un film qui a fait date et a été adapté dix ans plus tard en comédie musicale.