Grande bourgeoise catholique de province, mère de quatre grands enfants, Marie est la femme d'un homme politique qu'elle a épousé en même temps que les convictions et le destin, au point de renoncer à ses ambitions journalistiques, ses rêves de carrière et de liberté. Deux ans avant l'élection présidentielle qui s'annonce, son ancien Premier ministre de mari décide de se présenter à la primaire de la droite et la remporte. La voie semble dès lors toute tracée pour faire de ce couple, en tous points uni, semble-t-il, les prochains locataires de l'Élysée... Raconté sur le mode du journal intime par celle qui s'est muée en maman attentive et en épouse modèle discrète du futur dieu le père de la nation, le livre de Caroline Lunoir évoque bien sûr les mésaventures du couple Fillon. Il se veut surtout un condensé des humiliations et avanies subies par les femmes et compagnes de présidents (même potentiels) de la Cinquième République. Et même si le procédé paraît parfois artificiel (les fulgurances littéraires prêtées à la narratrice dans son cahier de confidences), le livre met en lumière la misogynie toujours en "cour" dans le système politique français, où la femme et épouse en est souvent réduite, de façon parfois consentante, au rang d'élément de non-langage, d'instrument stratégique, bref, d'objet... promotionnel politique.

de Caroline Lunoir, ÉDITIONS Actes Sud, 185 pages.

7