"Terrain"

Avec sa couverture noire piquée de blanc, l'album intrigue avant même qu'on ne découvre sa substance musicale. Sixième opus d'un quartette dont ...

Avec sa couverture noire piquée de blanc, l'album intrigue avant même qu'on ne découvre sa substance musicale. Sixième opus d'un quartette dont les piliers se nomment Jack Wyllie (saxophones, piano, synthé et autres) et Duncan Bellamy (batterie, synthé), l'album est un mélange de musique répétitive à l'assise percussive sur laquelle flottent un soprano et un violoncelle. Si l'ensemble se montre de bonne tenue et accroche souvent l'oreille, la musique ne réussit malheureusement pas à se distinguer de l'ensemble des disques (de jazz ou pas) qui, basés sur le même système musical, n'arrivent que rarement à le dépasser et encore moins à le transcender - et cela quel que soit le Terrain parcouru.