"Siren"

Le Gantois Pieter-Jan De Smet (1968) est l'homonyme d'un jésuite belge flamand du XIXe siècle, missionnaire chez les Indiens. Mais de toute évidence, ...

Le Gantois Pieter-Jan De Smet (1968) est l'homonyme d'un jésuite belge flamand du XIXe siècle, missionnaire chez les Indiens. Mais de toute évidence, il adore moins Ignace de Loyola que David Bowie. Sur ce sixième album, il n'y a pas qu'une théâtrale voix ambitieuse rappelant le Maître mais dix chansons tout aussi décomplexées. Pour traiter les blessures -personnelles comme planétaires- du monde anxiogène évoqué, le chanteur-compositeur multiplie les audaces sonores comme les arrangements secoués. Que ce soit dans le traitement des cuivres ( Donor Class) ou celui des vocaux ( Premonition), le disque surprend, puis séduit par sa verve décalée si pas iconoclaste. Définitivement différent des artistes flamands en cours.