Laurent Durieux: "Un ami qui vit au Japon m'a demandé un jour de créer une affiche pour les robots qu'il fabrique. Alors, j'ai commencé à travailler sur ce thème. Tout de suite, j'ai pensé à Yves Chaland. Je me suis également beaucoup inspiré de Modern Mechanix, une revue des années 30 qui incitait les Américains à faire du bricolage. Les couvertures étaient formidables, avec une typo et un graphisme incroyables. Le robot, au fond, c'est du design. Ça rejoint complètement ma passion pour le streamline et le rétrofuturisme." *moins de 50 euros **entre 50 et 100 euros ***plus de 100 euros