Augmenter la capacité ou booster la vitesse de charge? Jusqu'ici, les chercheurs qui tentaient d'améliorer l'autonomie de nos smartphones devaient trancher. Le Samsung Advanced Institute of Technol...

Augmenter la capacité ou booster la vitesse de charge? Jusqu'ici, les chercheurs qui tentaient d'améliorer l'autonomie de nos smartphones devaient trancher. Le Samsung Advanced Institute of Technology brandit le meilleur des deux mondes via un brevet de batterie à billes de graphène. Dérivé du carbone, ce matériau conduit en effet l'électricité 140 fois plus rapidement que le silicium actuellement utilisé par l'industrie. Dans les faits, recharger complètement son téléphone ne demanderait donc plus que douze minutes contre une heure actuellement. Deuxième effet Kiss Cool? Le matériau offre une autonomie 45 % plus élevée et revendique une durée de vie à la hausse. Gardant 78 % de capacités après 500 recharges, ce graphène miracle reste toutefois difficile à extraire. Si bien qu'un mètre carré coûterait... 600 milliards d'euros! Enfin, sa chauffe ne dépasse pas les 60 degrés. Un détail non négligeable pour Samsung, marqué à jamais par l'autocombustion de ses Galaxy Note 7.