"Irrationalities"

Malgré le bel habillage (sonore) dont est revêtue une partie de ses huit titres (sons urbains, chants onomatopéiques façon Michel Legrand, annonces d'aéropo...

Malgré le bel habillage (sonore) dont est revêtue une partie de ses huit titres (sons urbains, chants onomatopéiques façon Michel Legrand, annonces d'aéroport ou divers bruits naturels servant de transitions entre les morceaux), Irrationalities se hisse tout juste au-dessus de la musique d'ambiance. Même si l'un ou l'autre morceau relève un temps le niveau de l'ensemble (notamment celui qui a donné son titre à l'album), et malgré deux emprunts faits à Mános Hadjidákis ( Thalassa Platia) ou au Great American Song Book ( Blame It on My Youth), rien de vraiment substantiel n'accroche l'oreille, à l'exception des soli de contrebasse, assez semblables mais toujours agréables, que Klampanis prend dans chacune de ses compositions.