L'art de la reprise est toujours moins évident qu'il n'en a l'air. Il pourrait passer pour une facilité, une paresse, pour artistes en mal d'inspiration -et parfois/souvent, il l'est. Mais dans de nombreux cas, il est surtout question d'acrobatie, de figures d'autant plus libres qu'elles semblent au départ cadenassées. A fortiori quand on s'attaque à des monuments comme les Beatles. Un peu plus de 50 ans après sa sortie (1967), Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, disque clé de la culture populaire du XXe siècle, bénéficie ainsi d'une nouvelle relecture, jazz cette fois.
...