Personal Shopper
...

Personal Shopper DRAME D'Olivier Assayas. Avec Kristen Stewart, Lars Eidinger. 1 h 40. Dist: Coming Soon. 6 Billy Lynn's Long Halftime Walk DRAME D'Ang Lee. Avec Joe Alwyn, Garrett Hedlund, Kristen Stewart. 1 h 53. Dist: Sony. 7 Consacrée star à la faveur de la saga adolescente Twilight, Kristen Stewart a multiplié ensuite les choix audacieux; un virage qu'allait entériner Sils Maria d'Olivier Assayas. L'actrice américaine y trouvait un mémorable second rôle aux côtés de Juliette Binoche; il n'y en a pratiquement que pour elle dans Personal Shopper, écrit à son intention par le cinéaste français. Soit l'histoire de Maureen, "personal shopper" courant de Paris à Londres pour le compte d'une célébrité, et tentant d'établir une connexion avec son frère jumeau, décédé quelques mois plus tôt. L'argument d'un film flottant entre intrigue policière et aspirations fantastiques, glissant du superficiel au supranaturel au gré d'une mise en scène virtuose, errance contemporaine moyennement convaincante cependant, même si sublimée par la présence, toute d'intensité, de l'actrice. On la retrouve au générique de Billy Lynn's Long Halftime Walk, d'Ang Lee, adapté du best-seller de Ben Fountain. L'action se situe en 2004, lorsque Billy Lynn (le débutant Joe Alwyn), un soldat devenu héros national suite à une action d'éclat, est rapatrié d'Irak avec sa compagnie le temps d'une tournée promo-patriotique devant culminer lors d'un match de football assorti d'un show pyrotechnique. Circonstances qui prennent les contours d'un voyage immersif dans la subjectivité du jeune homme tiraillé entre des sentiments contradictoires, sa soeur (Stewart) lui intimant de rester au pays tandis que le devoir lui commande de repartir au front; confusion accrue encore par une cérémonie réveillant l'écho assourdissant de son expérience du terrain. En résulte un film singulier, dispersé à l'excès sans doute, mais résolument interpellant par les questions qu'il soulève. Bonus passionnants. J.F. PL.