"Penelope Two"

D'après sa bio, l'Australienne Penelope Trappes a eu un groupe indé à Brisbane, sorte de croisement entre Mazzy Star et Leonard Cohen, avant ...

D'après sa bio, l'Australienne Penelope Trappes a eu un groupe indé à Brisbane, sorte de croisement entre Mazzy Star et Leonard Cohen, avant de s'en aller à New York suivre une destinée plus expérimentale et électronique (les projets Locke, Priscilla Sharp et The Golden Filter). Aujourd'hui installée à Londres, la brumeuse bidouilleuse sort avec Penelope Two un disque de dream pop en lévitation. Sombre et lumineux, étrange et cotonneux. Comme si Angelo Badalamenti et Julee Cruise ( Blue Velvet, Twin Peaks) refaisaient équipe pour David Lynch. Un trip diaphane, minimaliste, paysager et hypnotique. La petite et mystérieuse cousine de Grouper... Exigeant mais captivant.