Du 26 juin au 14 octobre

Sous-titrée Un homme du Tout-monde, une référence explicite aux travaux d'Edouard Glissant, cette exposition, que l'on doit à la commiss...

Sous-titrée Un homme du Tout-monde, une référence explicite aux travaux d'Edouard Glissant, cette exposition, que l'on doit à la commissaire Sarah Frioux-Salgas, brosse le portrait de Paul Robeson (1898-1976). Cet homme exemplaire, trop peu connu sous nos latitudes, fut la première star noire de l'industrie culturelle américaine. Avocat devenu chanteur baryton et acteur de théâtre et de cinéma, il a acquis sa célébrité à une époque où la ségrégation était légale aux États-Unis. Loin de jouir confortablement de sa notoriété, Robeson n'a eu de cesse de dénoncer les injustices dont souffraient les Afro-Américains.