Au départ du gros livre très documenté de Dominique Lapierre et Larry Collins, paru en 1964, René Clément réalise deux ans plus tard un film à la hauteur de son important sujet: la libération de Paris. Le grand cinéaste, réalisateur entre aut...

Au départ du gros livre très documenté de Dominique Lapierre et Larry Collins, paru en 1964, René Clément réalise deux ans plus tard un film à la hauteur de son important sujet: la libération de Paris. Le grand cinéaste, réalisateur entre autre de Jeux interdits, La Bataille du rail et Plein soleil, met son talent au service d'une fresque historique spectaculaire et prenante. La recréation du Paris occupé sur le point de briser ses chaînes au mois d'août 1944 est aussi crédible que soignée. Les actes de résistance des FFI (Forces françaises de l'Intérieur) se multiplient dans la ville, les troupes alliées approchent, le général von Choltitz, commandant de la Wehrmacht à Paris, hésite à obéir à l'ordre qu'a donné Hitler: détruire les ponts, incendier Paris... Le film montre aussi la compétition au sein de la Résistance, entre gaullistes et communistes. La distribution est impressionnante, qui réunit entre autres Jean-Paul Belmondo, Leslie Caron, Alain Delon, Charles Boyer, Kirk Douglas (en Patton), Yves Montand, Glenn Ford, Simone Signoret, Michel Piccoli, Jean-Louis Trintignant et Anthony Perkins!