"Danki"

Si le jazz est revenu depuis quelques années sur le devant de la scène et sous le feu des projecteurs, ce n'est pas seulement dû aux Londoniens et aux Américains. C'est aussi en Belgique grâce à une jeune génération hyperactive et curieuse de musiciens qui se distinguent par leur éclectisme et leur ouverture d'esprit. Stuff., Black Flower, Echt!, ...

Si le jazz est revenu depuis quelques années sur le devant de la scène et sous le feu des projecteurs, ce n'est pas seulement dû aux Londoniens et aux Américains. C'est aussi en Belgique grâce à une jeune génération hyperactive et curieuse de musiciens qui se distinguent par leur éclectisme et leur ouverture d'esprit. Stuff., Black Flower, Echt!, BeraadGeslagen, MDCIII, De Beren Gieren, Commander Spoon, Glass Museum ou encore Dans Dans (liste évidemment non exhaustive)... D'Anvers à Gand en passant par Bruxelles, le jazz ici s'affranchit, déteste les chapelles, renverse les frontières et abat les cloisons. Qu'elles le séparent du funk, du rock, du rap, du classique, de l'électronique ou des musiques ethniques. Batterie, basse, synthé, vibraphone. "Nu jazz, broken beats & phat groovy hip hop"... Paard. est un trio gantois fondé en 2018 par Bert Minnaert alias Sigfried Burroughs (Kapitan Korsakov, Onmens, The K.), Owen Perry Weston (Ndugu, Big Whoop) et Wim Segers (Flat Earth Society, Compro Oro). Enregistré et mixé par Koen Gisen au studio La Patrie, Danki, son premier album, se promène dans les sous-bois sauvages et galope en survolant tous les obstacles. Dentiste virtuose fait penser à du Zwangere Guy. Gram #4 invite dans l'ambiance badalamentienne d'un David Lynch. DVO sample les Nocturnes Opus 9 de Chopin. Là où Aktoof et son flow nerveux renvoient carrément à du Rage Against the Machine. Aventureux, fin, sauvage, jouissif, Danki est un album de jazz sans oeillères et un disque en tout point remarquable. Paard. n'est pas un canasson. Paard. est un étalon. Une plaque à chevaucher sans modération.